Search
  • Emmanuelle Burelli

Saint-Valentin et réflexion sur l'amour de soi



Joyeuse Saint-Valentin en ce 14 février!


Ce week-end, j’ai regardé la série “Love is Blind” sur Netflix, où des célibataires se rencontrent sans se voir et font connaissance en parlant à travers un mur. (Oui j’avoue, j’avais besoin de quelque chose de très léger et pas trop intellectuel, pour décompresser).


Quelques réflexions: j’ai trouvé douloureux de voir à quel point plusieurs femmes de cette série ont de la difficulté à s’aimer elles-mêmes. Elles se posent des questions telles que “Va-t-il me trouver belle, aimer mon corps, est-ce qu’il va me trouver trop grosse, que va-t-il penser de ma cicatrice?” parce qu’elles-mêmes ne se trouvent pas belles, n’aiment pas leur corps, se trouvent trop grosses, n’aiment pas leur cicatrice.


Comment avoir confiance que quelqu’un puisse nous aimer si on n’est pas capable de s’aimer soi-même? Nous dressons nos propres barrières. Nous imposons nos propres limitations. Nous nous parlons avec des mots blessants. Cela peut nous empêcher de nous sentir à la hauteur, de profiter de la vie pleinement et nous faire rater des occasions. Combien d’entre vous refusent des activités ou sabotent des relations? Combien ne se trouvent pas sur les photos de famille parce qu’elles n’aiment pas s’y voir?


Si vous vous reconnaissez ici, d’abord je vous envoie plein d’amour et de compassion. Ensuite, j’aimerais vous dire que vous n’êtes pas seule dans ce combat avec vous-même. Et aussi qu’avec du support et de l’accompagnement sans jugement, il est possible de changer la façon dont vous vous voyez et de (re)trouver cet amour pour vous-même.


En coaching, je travaille souvent avec des femmes qui ont des problèmes avec leur image, et qui se retrouvent en excès de poids parce que manger est une solution temporaire qu’elles ont trouvé pour se sentir mieux, en réponse au mal-être, à l'échec, à l'ennui, à un manque d'amour, à des expériences passées, à des traumatismes. Dans nos sessions, on pleure, on rit, on pleure encore, on échange et on se sent plus légère à la fin, à tous les niveaux.


Vous pouvez réapprendre progressivement à vous aimer, à manger sainement selon vos besoins et à prendre soin de vous.


Si ce message vous touche personnellement et que vous désirez en parler, contactez-moi par message privé. Et si vous êtes prête pour un changement, peut-être que c'est un signe et que le coaching est pour vous, maintenant. Si ce message vous fait penser à une de vos amies, envoyez-lui plein d’amour et n'hésitez pas à partager avec elle.


Si vous êtes à un point où vous vous aimez de façon inconditionnelle ou que vous y travaillez, célébrez-le! Qu'est-ce qui a changé depuis que vous vous aimez?


Je vous souhaite de pouvoir donner et recevoir de l'amour, aujourd’hui et tous les jours! ❤️

0 views0 comments